PS Longeville Saint-Quentin

22 mai 2011

résurection

sectio__longeville_11_05

la section de Longeville débat du programme des futurs présidentielles

Le secrétaire a fondu!

Posté par edav57 à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2011

Hollande à Metz

LRL_20110208_0202

j'ai passé l'après-midi avec lui, et pas l'ombre d'un poil n'apparait. Ah la vie est ingrate

Posté par edav57 à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2011

les socialistes de l'agglomération rassemblés

samedi_29
Pari réussi, la presse relaie notre message d'un combat collectif

Posté par edav57 à 06:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2011

Grand Metz Socialiste : Montigny, Samedi 29 janvier 10h Salle Europa

les 5 candidats aux cantonales pour l'agglomération de metz seront avec vous à 10 à la salle Europa.

Posté par edav57 à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2011

info RESF : une inhumanité insupportable

Je diffuse le document

              

et au CRA de Metz,
         un autre enfant en rétention ...
       
        Le jeune Erik, 6 ans,  a été interpellé chez lui, à         Sarreguemines  avec sa mère. Ils étaient en France depuis 6         mois, l'enfant était ravi d'aller à l'école après les         maltraitances familiales subies en Russie et Arménie....
        Le dossier OFPRA a été classé en procédure prioritaire sans même         que Mme A. soit convoquée. Elle a également eu un refus d'APS.         Puis très rapidement elle a reçu une OQTF bien qu'étant en         attente d'une convocation à la CNDA.
        Mme A a voulu protéger sa vie et celle de son fils en fuyant en         France. Mais la préfecture retient le fait que  Mme A a dû         comparaitre en correctionnelle pour détention de faux billets.         Chose qu'elle a toujours contesté en expliquant que c'est la         monnaie qui lui avait été rendue lorsqu'elle a acheté à manger         dans un kebab peu après son arrivée à l'aéroport. Elle a         d'ailleurs fait appel et la présomption d'innocence doit jouer.
        Nous leur rendons rendons visite au CRA chaque jour : Erik va de         plus en plus mal, ne mange pas ne dort pas, il pleure beaucoup         et devient de plus en plus agressif avec sa maman car il ne veut         plus rester là. Il demande de retourner à l'école jouer avec ses         copains. Il a peur des hommes qui se bagarrent et crient fort,         il a peur des uniformes. Sa maman est la seule femme au CRA.
        Nous avons saisi la Défenseure des enfants qui a rapidement         contacté la préfecture et s'est vu répondre cette histoire de         condamnation (6 mois avec sursis). L'avocate qui connait le fond         du dossier est furieuse, le JLD "n'ose pas "??? libérer ?
        RESF vient d'envoyer une lettre au préfet pour demander la         libération, et compte bien mettre çà sur le tapis lors des         "festivités" de cette fin de semaine si la rétention était         prolongée.
       
        MAIS AUSSI...
        un père ghanéen de 5 enfants également en rétention au CRA de         Metz depuis 3 semaines !
       
        Est-ce du fait du nouveau préfet que nous ne connaissons pas         encore ? ou de la tendance générale à l'Hort. ?
         Toujours est-il que Mr Frimpong est en France depuis 10 ans. Il         a eu 4 enfants avec sa compagne. En France depuis 2000, cette         dernière est en situation régulière. Le mariage leur a été         refusé  puisque Mr est sans papiers, ils vivaient donc en         concubinage tout en demandant la régularisation de Mr. et         essuyant les refus. Pendant que sa femme travaillait, le papa         s'occupait des enfants : Brithney, 10 ans, Marie Claire, 8 ans,         Nehemia, 5 ans et les deux jumeaux, Daniel et David qui ont fêté         leurs 2 ans sans papa qui était au CRA.
         Les 5 enfants sont nés en France, ils n'ont eu de cesse de voir         leurs parents réunis avec eux malgré la hantise qu'avait leur         père de la police. Et il a été servi : trois "descentes         tambourinantes" de la PAF à leur domicile, devant les enfants et         à l'indignation des voisins. La deuxième fois, en fouillant tout         l'appartement, "ils ont cassé mon lit ! " dit Nehemia ! La 3 e         fut la bonne pioche pour la PAF, et la maman de tenter de         rassurer les enfants qui demandaient si papa était comme un         criminel pour que la police vienne le prendre. Eh oui, ne pas         avoir de papiers, "c'est un délit" ! Mais toute cette mise en         scène n'est elle pas "un peu" disproportionnée ?
        Très traumatisés, les cinq enfants seront parrainés ce samedi à         Metz. Et espèrent bien la libération prochaine de leur papa ...
       
        pour Resf Metz isabelle mire
      

      

        -

Posté par edav57 à 06:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2011

accès Internet aux services publics

par la voix de Bruno Le Maire ministre de l’Agriculture : « La facilité d’accès via Internet à la plupart des services publics allège les besoins de présence administrative territoriale ».

Posté par edav57 à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2011

Traiter mieux nos vieux

La_Moselle_aux_côtés_de_ses_vieux

maison_retraitec

Elle est classée 61 ième, on peux faire mieux!

Posté par edav57 à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2011

Valls , Benoit Hamon Yann Barthes un Buzz

1) Manuel Valls crée le buzz sur Canal+
http://www.dailymotion.com/video/xgfcxb_le-grand-journal-canal_news#from=embed

2) Benoit Hamon répond pour le PS, et est moqué par yann Barthés
http://www.dailymotion.com/video/xgfva5_le-petit-journal-les-chiffres-de-benoit-hamon_news#from=embed

3) une réponse de Laurent MAZE sur  Mdiapart, concernant la méthode Barthès.
http://www.mediapart.fr/club/blog/laurent-maze/050111/yann-barthes-veut-se-payer-benoit-hamon-en-racontant-nimporte-quoi

Posté par edav57 à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2011

Les Voeux de Stéphane hessel

J'emprunte le beau message de ce vieux monsieur très digne!

Lhessel4

Mes chers compatriotes,

La première décennie de notre siècle s'achève aujourd'hui sur un échec. Un échec pénible pour la France ; un échec grave pour l'Europe ; un échec inquiétant pour la société mondiale.

Souvenez-vous des objectifs du millénaire pour le développement, proclamés en 2000 par la Conférence mondiale des Nations Unies. On se proposait de diviser par deux en quinze ans le nombre des pauvres dans le monde. A la même date, on entamait une nouvelle négociation pour mettre un terme au conflit vieux de trente ans du Proche Orient – les Palestiniens auraient droit à un Etat sous deux ans. Echec sur toute la ligne! Une plus équitable répartition entre tous des biens communs essentiels que sont l'eau, l'air la terre et la lumière? Elle a plutôt régressé, avec plus de très riches et plus de très très pauvres que jamais.

Les motifs d'indignation sont donc nombreux. Ce petit livre Indignez-vous! – qui a eu un extraordinaire succès auprès des parents, et plus encore de leurs enfants, auxquels il s'adresse –, c'est quelque chose qui me touche profondément. De quoi faut-il donc que ces jeunes s'indignent aujourd'hui? Je dirais d'abord de la complicité entre pouvoirs politiques et pouvoirs économiques et financiers. Ceux-ci bien organisés sur le plan mondial pour satisfaire la cupidité et l'avidité de quelques-uns de leurs dirigeants ; ceux-là divisés et incapables de s'entendre pour maîtriser l'économie au bénéfice des peuples, même s'ils ont à leur disposition la première organisation vraiment mondiale de l'histoire, ces Nations Unies auxquelles pourraient être confiées d'un commun accord l'autorité et les forces nécessaires pour porter remède à ce qui va mal.

Au moins nous reste-t-il une conquête démocratique essentielle, résultant de deux siècles de lutte citoyenne. Elle nous permet de revendiquer le droit de choisir pour nous diriger des femmes et des hommes ayant une vision claire et enthousiasmante de ce que la deuxième décennie qui s'ouvre demain peut et doit obtenir. Voilà la tâche que je propose à tous ceux qui m'écoutent. Qu'ils prennent appui sur les auteurs courageux qui se sont exprimés ces derniers mois, sur Susan George et son beau livreLeurs crises, nos solutions, sur Edgar Morin et son dernier tomeL'Ethique, sur Claude Alphandéry et ses propositions pour uneéconomie sociale et solidaire. Avec eux, nous savons ce qu'il est possible d'obtenir.

N'attendons pas. Résistons à un président dont les vœux ne sont plus crédibles.

Vivent les citoyens et les citoyennes qui savent résister!

Posté par edav57 à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]