01 août 2010

j'ai reçu ça dans la torpeur de l'été

Aménagement du territoire et restructurations militaires :
La Moselle réclame justice

 

 

Au cours des dernières années la Moselle, et notamment la région messine, ont été victimes d’arbitrages nationaux profondément injustes. Ainsi, les restructurations militaires sacrifient nos garnisons en supprimant près de 7 000 emplois en Moselle. C’est un triste record national car même à proportion des effectifs existants, la Moselle supporte douze fois plus de pertes que la moyenne.

Pire, au lieu de faire son possible pour compenser le préjudice, le Gouvernement a encore aggravé la situation par des opérations clientélistes. Ainsi, Nancy a été choisie pour la direction régionale de Pôle Emploi, ce qui fait perdre à Metz, le siège régional de l’ASSEDIC. De même, la réorganisation des directions régionales de l’Etat a pour conséquence que dorénavant, Metz est l’unique chef-lieu de région où plus de la moitié des fonctionnaires régionaux sont implantés dans une autre ville. Quant à l’éventuel démantèlement de la Chambre de commerce et d’industrie de Metz au profit d’une Chambre régionale à Nancy, c’est hélas presque une certitude.

Les ministres et le Président de la République se succèdent sur le terrain et ne sont avares de gesticulations, de promesses mirobolantes ou de pseudo études… mais sans rien de concret. Trois ans se sont écoulés depuis l’élection présidentielle de 2007 et les Mosellans sont en droit de s’interroger. Où en est l’indispensable pipeline vers l’Allemagne qui doit approvisionner les usines chimiques de Carling et de Sarralbe ? Où en est le serpent de mer de l’élargissement de l’autoroute A31 ? Où en est la partie française d’Esch-Belval ? Où en est l’école vétérinaire de Metz-Frescaty ?

Devinez qui est l'auteur!

Posté par edav57 à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur j'ai reçu ça dans la torpeur de l'été

Nouveau commentaire